(photo by Pascal Victor/ArtComPress)

La pièce de Molière “George Dandin”, mise en scène par Jean-Pierre Vincent, sera donnée dans le cadre de la programmation des Scènes du Jura, à la Commanderie à Dole, le mardi 27 et le mercredi 28 février 2018 à 20h30.

“Après avoir entourloupé beaucoup de monde et gagné beaucoup d’argent, un petit paysan débrouillard décide de se faire ériger un château de Versailles modèle réduit en pleine campagne pour épater les nobliaux du coin. Ne manque plus à sa panoplie qu’une épouse et un rang. Ça tombe bien : parmi ses voisins se trouve une famille aristocratique et néanmoins pauvre avec une fille jolie et bien élevée. Un mariage arrangé permettrait à George Dandin (c’est ainsi qu’il se nomme) de devenir Monsieur De La Dandinière et de se hisser tout en haut de l’échelle sociale. Le rêve, non ?

 

Sur le papier, certes. Mais si Dandin parviendra bien, moyennant finance, à mettre le grappin sur la pucelle tant convoitée, cette dernière lui tiendra la dragée haute en lui refusant son lit et en se laissant courtiser par un tiers. Et c’est précisément parce que la vie conjugale de George Dandin ressemble à un cauchemar que Jean-Pierre Vincent a donné à cette pièce l’apparence d’une dérive onirique, qui se déroule tantôt au coeur de la nuit noire, tantôt dans le petit matin blême…
 

Tout cela ne vous incite peut-être pas à penser qu’il s’agit d’une comédie. Et pourtant, si. Avec ses jets de pierre, ses pluies de coups, ses tentatives de viol ou de suicide, George Dandin prouve que Molière était peut-être un type assez mélancolique et parfois très féroce… mais vraiment trop marrant.” (Site internet des Scènes du Jura)