« Aux films, citoyens ! » est un dispositif qui propose, par la rencontre avec dix longs métrages et le travail de lecture critique qui en découle, en lien notamment avec les programmes d’enseignement moral et civique, de faire réfléchir écoliers et collégiens aux grandes questions éthiques qui traversent nos sociétés démocratiques et font écho aux principes et valeurs de la République. Le dispositif « Aux films, citoyens ! » contribue ainsi à enrichir tout à la fois le parcours d’éducation artistique et culturelle et le parcours citoyen des élèves. Loin de réduire les œuvres cinématographiques à un message ou une « thèse », il ambitionne d’inviter les élèves, par le biais d’une éducation à l’art et par l’art – à sa complexité, à sa diversité, à sa liberté de regard –, à interroger les frontières et les clivages institués, à développer des visibilités nouvelles, à devenir pleinement acteurs de leurs jugements et progressivement conscients de leurs responsabilités futures dans leur vie personnelle et sociale.

Le dispositif est porté conjointement par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le ministère de la Culture et de la Communication, le Centre national du cinéma et de l’image animée et Réseau Canopé.

À travers cette expérience sensible, qui leur permettra de découvrir la variété des expressions cinématographiques (fiction, animation, documentaire, films contemporains ou patrimoniaux), les élèves sont invités à :

  • cultiver leur sensibilité, leur curiosité et leur plaisir à rencontrer des œuvres ;
  • appréhender des œuvres et des productions artistiques ;
  • exprimer une émotion esthétique et un jugement critique ;
  • comprendre et utiliser un vocabulaire approprié à chaque domaine artistique ou culturel ;
  • mettre en relation différents champs de connaissances ;
  • mobiliser leurs savoirs et leurs expériences au service de la compréhension d’une œuvre.

Mais en sus de ces grands objectifs de formation inscrits dans le référentiel du parcours d’éducation artistique et culturelle (arrêté du 1er juillet 2015, JO du 7 juillet 2015), le dispositif « Aux films, citoyens ! » doit permettre également aux élèves de :

  • élargir leur regard à une multiplicité de rapports au monde ;
  • développer leur sens critique ;
  • proposer un avis construit sur une œuvre, développer une argumentation à partir d’un ressenti, prendre du recul par rapport à leurs impressions en les mettant en perspective ;
  • débattre, écouter les avis des autres, confronter leur point de vue avec celui de leurs pairs ;
  • interroger les frontières et les clivages institués et acquérir une éthique citoyenne ;
  • s’approprier les valeurs de la République et construire ainsi leur identité de citoyen.

LES DIX FILMS RETENUS

  • Pour les écoliers : Azur et Asmar, Dancing in Jaffa, Jean de la Lune, La Planète sauvage et La Prophétie des grenouilles ;
  • Pour les collégiens : Au revoir les enfants, La Grande Illusion, Le Havre, Les Glaneurs et la Glaneuse et Rue Case-Nègres.

Ces longs métrages, choisis pour la plupart dans les catalogues des dispositifs d’éducation à l’image du CNC – « École et cinéma » et « Collège au cinéma » –, sont accompagnés de dossiers pédagogiques :

  • un dossier édité par Réseau Canopé permettant d’aborder les valeurs citoyennes portées par le film ;
  • un dossier édité dans le cadre des dispositifs d’éducation au cinéma du CNC, « École et cinéma » et « Collège au cinéma », proposant notamment un découpage séquentiel ; lorsqu’un film n’est pas inscrit dans ces dispositifs, une autre ressource est proposée.

Sont également proposées des ressources complémentaires (extrait commenté, affiche, bande-annonce).

Les films sont accessibles en audiodescription et avec sous-titres pour malentendants.

 

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant : https://www.reseau-canope.fr/aux-films-citoyens/a-propos.html#bandeauPtf