“La 26e édition de la Fête de la science se déroulera du 7 au 15 octobre 2017, dans toute la France. Petits et grands sont invités à observer, expérimenter, questionner, échanger pour comprendre l’impact de la science dans notre quotidien aujourd’hui et demain : comment se construisent les sociétés modernes, quel est le rôle de la biodiversité dans la résilience de notre planète et les thérapies de demain, qu’est-ce que les sciences de l’univers nous apprennent sur notre passé et notre futur, où sont les sources des nouvelles énergies ou que peut-on attendre de l’intelligence artificielle pour ne citer que quelques questions.

Nos actions et nos interactions reposent sur des phénomènes culturels, sociologiques, comportementaux, biologiques, physiques explicables scientifiquement. Les objets technologiques sont tellement ancrés dans notre vie de tous les jours, que nous ne les remarquons même plus et pourtant tous sont issus de la recherche et leurs usages présents et à venir questionnent des champs disciplinaires entiers. La Fête de la science nous donnera des clefs de compréhension, de façon ludique, via des expériences, des rencontres, des débats… En un mot, elle réveillera notre curiosité.

Après son récent retour sur Terre, l’astronaute Thomas Pesquet (@thom_astro), parrain de l’édition 2016 de la Fête de la science, passera le relais à une nouvelle marraine lors de la journée de lancement de l’édition 2017, prévue le vendredi 6 octobre et retransmise en direct sur le site www.fetedelascience.fr. C’est Estelle Mossely (@EstelleMossely), ingénieure et championne olympique de boxe qui nous fait cette année l’honneur de nous accompagner.

Aujourd’hui, plus encore qu’hier, la Fête de la science prend tout son sens, tant le besoin de ré-enchanter le rapport de la société à la science est grand. Développer une culture scientifique, c’est aussi disposer des clefs pour exercer son rôle citoyen, pouvoir faire des choix basés sur la connaissance et non sur la croyance. C’est l’objectif de la Fête de la science : des centaines d’initiatives gratuites, ouvertes à tous, dans le but de favoriser la transmission de la connaissance scientifique.

J’espère vous retrouver nombreux, partout en France pour cette 26e édition, dotée d’une programmation riche et diverse.”

Frédérique VIDAL
Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

 

La Fête de la science en

BOURGOGNE / FRANCHE-COMTÉ

La Fête de la science est un rendez-vous privilégié entre les publics et la recherche. Vitrine du progrès et carrefour de réflexion, elle s’est affirmée comme une fête de la connaissance et de la découverte qui doit permettre une meilleure compréhension des enjeux de la recherche, de la technologie et de l’innovation. 
Elle s’est également donnée pour objectif de sensibiliser les jeunes aux études scientifiques en favorisant la rencontre entre l’école et les chercheurs, en expliquant l’actualité du travail de recherche scientifique et en favorisant le dialogue et le débat entre les scientifiques, les innovateurs, les jeunes et les adultes.

BOURGOGNE
Sur plus de 200 actions dont cinq villages des sciences et deux opérations phares, des scientifiques, des enseignants, des bénévoles dans les associations et des entreprises donneront à découvrir, connaître et comprendre l’actualité des sciences et des technologies d’aujourd’hui.

  • En Saône et Loire, le village des sciences du LAB 71 de Dompierre les Ormes ouvre ses portes au tout public et aux scolaires du 7 jusqu’au 13 octobre. Des actions sont menées à l’école Arts et métiers Paristech site de Cluny, à l’IUT du Creusot avec un cycle de conférences. L’IUT de Chalon-sur-Saône organise plusieurs ateliers pour les scolaires le 12 octobre.
  • Le village des sciences de Nevers présent au Château des Loges accueille les scolaires, les centres de loisirs du 10 au 13 octobre ; changement de lieu pour le samedi 14 octobre, le public de la Nièvre se retrouve Place de la résistance à Nevers pour fêter la science et découvrir en s’amusant les multiples facettes des questions scientifiques et technologiques.
  • Dans l’Yonne, à Auxerre un partenariat avec l’Université de Bourgogne et l’Education Nationale qui ne se dément pas avec un village à l’ESPE et à Sens dans les locaux de la salle des fêtes les 13 et 14 octobre.
  • À Dijon, le village des sciences Latitude 21 les 14 et 15 octobre.
  • Et sur toute la Bourgogne, des manifestations à Beaune, Chatillon sur seine, Saulieu, Semur en Auxois, Guérigny, Saint Benin d’Azy, Gueugnon… avec une implication forte des établissements scolaires de la région.

FRANCHE-COMTE
Cette année encore, une centaine de chercheurs, universitaires, professionnels et passionnés présenteront leurs travaux à travers des conférences, des ateliers, des cafés des sciences, des spectacles… Ils interviendront et débattront avec tous les publics, scolaires et étudiants, jeunes et adultes dans des villages des Sciences, des expositions, des laboratoires de recherche, des salles de conférence, des salles de classe, des bars…

Des opérations d’envergure

  • Dans le Doubs, la ville de Besançon accueille le village des sciences Campus en Fête. Porté par l’Université de Bourgogne- Franche-Comté, ce village s’installe durant 4 jours sur le campus universitaire de la Bouloie. Laboratoires, musées, associations présenteront leurs travaux, leurs passions. De nombreuses portes ouvertes de laboratoires, la visite de l’Observatoire, de Fabrika Sciences ainsi que des spectacles scientifiques compléteront ce dispositif.
  • Dans le Territoire de Belfort, la Fête de la science s’installe dans une salle des fêtes au cœur du centre-ville. Pour 2017, le village des sciences sera l’occasion pour les chercheurs, scientifiques, associations du Nord-Est Franche-Comté de partager leurs travaux de recherche, passions et projets avec un public d’initiés et de non-initiés. Autour de cet événement : bar des sciences, spectacles, ateliers scientifiques dans les écoles, conférences…
  • Dans le Jura, la ville de Dole et l’EPCC Terre de Louis Pasteur vous propose une grande opération intitulée : Microb’scopic 2017 sur le thème « Sport et Nutrition ». Durant 9 jours, scolaires et grand public sont invités à participer à des ateliers scientifiques, spectacles, visites d’expositions et conférences.

Mais aussi

  • A Arbois, l’EPCC Terre de Louis Pasteur vous invite au Musée Pasteur. Le sport et la nutrition seront à l’honneur au travers d’ateliers scientifiques ayant pour thèmes sport santé et dopage. Expositions, visite du site, conférences viendront étoffer le programme.
  • Et toujours à Arbois, à travers une enquête policière, le Musée de la Vigne et du Vin vous convie à résoudre l’affaire de « l’étrange disparition du Professeur Lavigne ». Ateliers scientifiques sur les fermentations, expositions.
  • A Morez, le Musée de la Lunette propose sur toute la durée de l’opération, la visite de sa nouvelle exposition : « à la conquête des nouveaux mondes » et associera, pour les scolaires, des ateliers scientifiques sur le thème « Histoire des Sciences et Techniques » autour des outils de navigation.
  • A Lons le Saunier, le Musée de l’archéologie propose « Bric-à-brac pour les dieux » ayant pour thème les dépôts métalliques de l’âge du Bronze. En parallèle, mise en place d’ateliers sur l’archéologie expérimentale et la métallurgie.
  • Dans le département du Doubs, à Valentigney, l’espace et ses secrets seront à l’honneur, ateliers scientifiques, expositions, sorties astro durant toute la semaine
  • Toujours dans le Doubs, l’Ensmm (Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques) ouvre ces portes pour des visites de laboratoires, ateliers scientifiques et démonstrations.
  • La commune de Saint loup sur Semouse invite le public à découvrir les secrets de l’espace au travers de différentes expositions et actions de terrain.