PAYSAGES RÉVÉLÉS REGARDS D’ARTISTES, REGARDS D’ELEVES

Exposition du 1er avril au 8 mai 2017 au MUSÉE DU JOUET

De la démarche artistique à la démarche pédagogique

Valorisation de travaux d’élèves issus de quatre établissements du Haut-Jura encadrés par deux artistes, l’exposition « Paysages révélés », présentée au MUSÉE DU JOUET du 1er avril au 8 mai 2017, offre une lecture singulière de nos paysages.

Fabriquer des images dans une caravane transformée en appareil photo géant, quelle drôle d’idée ! Se déplacer au gré de ses envies, découvrir autrement des lieux familiers, abandonner l’instantanéité du numérique et prendre son temps en utilisant un procédé photographique ancestral (le sténopé), comprendre et expérimenter une démarche artistique : c’est l’expérience vécue par cinq classes du Haut-Jura, de janvier à mars 2017.

Ce projet, baptisé « Caravane Obscura », en référence à la camera obscura (chambre noire), instrument d’optique à l’origine de la photographie, a été conçu et coordonné par Christelle Fillod, Janice Wimmer et Rémi Regazzoni, artistes de l’association wArf. Soutenue par le Parc naturel régional du Haut- Jura, le réseau Canopé et l’Education nationale, l’expérience, menée en partenariat avec le Frac Franche-Comté, Idéklic et le musée du Jouet, a conduit les élèves à explorer les paysages et l’eau de leur environnement proche : lacs, moulins, site archéologique, reliefs ou falaises.

Le sténopé, technique utilisée pour capturer les images présentées dans l’exposition, est un dispositif très simple composé d’une boîte hermétique percée d’un petit trou qui laisse entrer la lumière. L’outil peut varier du minuscule au monumental, de la boîte d’allumettes à la caravane. Les lycéens de Moirans se sont prêtés à l’exercice créatif et ludique de la fabrication de leur propre sténopé. Quelques exemplaires de ces drôles d’appareils photo sont visibles dans l’exposition.

En écho au travail des élèves, le Frac Franche-Comté (Fonds Régional d’Art Contemporain) propose une sélection d’œuvres de quatre artistes de sa collection qui révèlent eux aussi, chacun à leur manière, le regard qu’ils portent sur le paysage : paysage minéral pour les deux œuvres d’Hubert Duprat, paysage fantomatique et mouvant pour la vidéo de Cyprien Gaillard, paysage traversé par l’artiste Jean-Christophe Norman et enfin paysage sonore avec Katie Paterson.

 

CLASSES PARTICIPANTES

Ecole de Pratz (classe de CM2), Ecole de Villards d’Héria (CE2, CM1, CM2), Collège du Plateau Lavans-Les-Saint-Claude (5èmeB), Cité scolaire Pierre Vernotte de Moirans-en-Montagne (4ème EPI, MANMA)