capture-decran-2016-11-04-a-07-15-47

Depuis son ouverture le 18 juin 2016, « L’horloge de ma grand-mère, 300 ans d’horloges comtoises » a accueilli plus de 17 000 visiteurs. Fort de ce succès et du retour enthousiaste du public, le musée du Temps a décidé de prolonger l’exposition jusqu’au 5 mars 2017.

L’accroche de la relation affective à l’horloge, choisie par le musée, a véritablement touché sa cible.  A la lecture du livre d’or de l’exposition, il apparaît que ces vieilles dames, un peu démodées, restent dans le cœur de chacun, éveillant souvenirs attendrissants ou parfois un tantinet agacés. C’est ainsi un nouveau regard sur la comtoise que le musée semble avoir réussi à porter, tout en rappelant l’histoire exceptionnelle de cette horloge régionale devenue une star dans toute la France et dans une partie de l’Europe.

Cette prolongation permettra la mise en place d’une nouvelle programmation. Ateliers, visites, rencontres horlogères seront organisés pour votre plus grand plaisir.

Un premier rendez-vous vous attend le samedi 19 novembre prochain. Outre l’accès libre au musée durant toute la journée, vous aurez la possibilité de vous adonner au dessin et à l’écriture dans l’après-midi, accompagnés par un médiateur. Dessins et témoignages seront accrochés, jusqu’à la fin de l’exposition, dans une salle du rez-de-chaussée du musée.