capture-decran-2016-10-18-a-13-57-53

Paul Rebeyrolle, né le 3 novembre 1926 à Eymoutiers (Haute – Vienne) et mort le 7 février 2005 à Boudreville (Côte – d’Or), est un artiste majeur du XXème siècle . Il n’aura eu de cesse de réinventer la peinture réaliste , pour laquelle il se sera engagé auprès du critique d’art Jean Bouret et de son Manifeste de l’homme témoin à partir de 1948, accompagnant d’autres artistes : Bernard Lorjou, Yvonne Mottet, Michel Thompson , Simone Dat et Michel de Gallard.

En reliant Paul Rebeyrolle à Courbet, cette exposition souhaite créer des liens entre institutions au sein du territoire régional : entre Saint-Claude, la communauté de communes Haut-Jura Saint-Claude et le pays de Courbet, ainsi que d’autres musées régionaux et hors territoire : musée de Lons-le-Saunier, Dole, Centre Paul Rebeyrolle à Eymoutiers, la Grande Bastide à Flassans-sur-Issole…

Ce projet d’exposition et de médiation se place également dans une perspective de dynamisation et d’ouverture à la culture et à l’art, par un public urbain (St-Claude) et rural que constitue le secteur du Haut-Jura. Présenter au musée de l’abbaye une exposition consacrée à Paul Rebeyrolle avec un focus sur quelques oeuvres du grand maître du Réalisme : Courbet, est aussi une manière de mieux faire connaître l’histoire de l’art figuratif du XIXème au XXème, en ouvrant des perspectives artistiques et pédagogiques tout en restant en résonance avec les sujets présents dans la collection du musée.

Cette exposition présentera quelques portraits, natures mortes et paysages de Rebeyrolle. Ces thèmes seront abordés principalement pendant les années de vie aux ateliers de la Ruche à Paris de la fin des années quarante, jusqu’en 1958. Ces premières années d’activité artistique de Rebeyrolle sont peu connues, car ce seront ses oeuvres matiéristes plus tardives qui seront les plus exposées et achetées par les collections publiques et privées.

Ces années ont été pourtant déterminantes car elles verront émerger des univers artistiques forts autour du groupe dit de L’homme témoin et de son Manifeste (Bernard Buffet, Bernard Lorjou, André Minaux, Paul Rebeyrolle, Simone Dat, Michel Thompson) qui prônait un retour à la figure, soutenu par le critique d’art Jean Bouret.